Record à battre !


15 janvier 2020

Le plus long baiser a duré plus de 58 heures !

Le record du monde Guinness pour le plus long baiser est de 58 heures, 35 minutes et 58 secondes, réalisé par Ekkachai Tiranarat et Laksana Tiranarat lors d’un événement qui s’est déroulé le jour de la Saint-Valentin en 2013, à Pattaya, en Thaïlande. Le couple a gagné un prix de 3500 dollars et deux bagues en diamant pour avoir réaliser ce record.

Mais au fait, pourquoi s'embrasse t'on ?

Si s’embrasser sur la bouche est commun à une grande majorité d’êtres humains, l’origine exacte de cette pratique reste un mystère pour la science. S’agit-il vraiment de romantisme ou d’un simple échange de bactéries ? Certains chercheurs ont tenté de répondre à la question.

Pourquoi s’embrasse-t-on sur la bouche ? C’est la question à laquelle se sont attelés des chercheurs du département de psychologie expérimentale de l’université d’Oxford. Dans des travaux publiés dans la revue Archives of Sexual Behavior et Human Nature, ces derniers affirment que nous avons de nombreuses bonnes raisons de nous embrasser.


Après une étude menée auprès de 900 adultes, ces chercheurs ont voulu observer la perception d’hommes et de femmes sur le baiser. Selon les résultats de cette enquête, les femmes seraient davantage attachées au baiser que les hommes. Dans le cadre d’une relation de courte durée, le baiser a une importance particulière avant la relation sexuelle quand, dans une relation longue, ce dernier a la même importance tout au long de la relation. Finalement, la fréquence du baiser dans un couple serait liée à la qualité d’une relation.

Échanger nos bactéries renforce notre système immunitaire

Une autre théorie, moins romantique, pouvant expliquer le rôle du baiser dans le couple, vient d’être étayée par des scientifiques hollandais, qui ont publié leurs conclusions, cette semaine, dans la revue Microbiome. Ils sont partis d’un constat : s’embrasser avec la langue est une pratique commune à 90 % des cultures aujourd’hui connues dans le monde. Cette pratique aurait également une fonction thérapeutique, en raison de l’échange de bactéries entre les deux membres du couple.

Un baiser de 10 secondes représente en effet 80 millions de bactéries échangées. Or, la bouche héberge 700 types de bactéries différentes. Sachant que mutualiser nos bactéries permettrait de renforcer notre système immunitaire, s’embrasser devient alors « très sain », assure ainsi Remco Kort, l’un des auteurs de l’étude.

Source : Le saviez vous.net / Passeport santé

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article