LE SUCCES DE HPI SE CONFIRME SUR TF1... MAIS AU FAIT C'EST QUOI UN HPI ?


07 mai 2021

Le succès "HPI" se confirme et Audrey Fleurot a littéralement été adoptée par les Français dans leur salon depuis jeudi dernier et les deux premiers épisodes de la nouvelle série policière de TF1. La semaine dernière déjà, carton d'audience pour le début de la série avec plus de 9 millions de téléspectateurs. Alors qu'on aurait pu penser à un effet de curiosité et une baisse d'audience pour les prochains épisodes, et bien non, au contraire : nouveau score phénoménal hier soir pour TF1 avec la diffusion des épisodes 3 et 4. L'épisode 3 a passé la barre des 10 millions de téléspectateurs (10.52 millions).

De quoi ça parle ? 

Rapidement, pour rappel Morgane, l'héroïne de la série est une femme de ménage jonglant entre les petits boulots et ses trois enfants qu'elle élève toute seule, cette quadra se retrouve engagée comme consultante par la police. Car derrière son look fantasque et sa grande gueule, Morgan a un haut potentiel intellectuel. Dotée d'un QI de 160, elle a des capacités mentales hors norme qui font d'elle un fin limier. Si la série joue principalement sur le ressort comique, dans la vraie vie, vivre avec un HPI peut en réalité se révéler compliqué…

alors au fait, c’est quoi être HPI (haut potentiel intellectuel) ?

Une chose est sur, être HPI n’est pas forcément un cadeau. Pourquoi ? Parce qu le HPI résulte d'un fonctionnement neurologique particulier qui confère au sujet des capacités intellectuelles accrues. Pour l'Organisation mondiale de la santé, "est haut potentiel intellectuel une personne ayant un quotient intellectuel supérieur ou égal à 130". Ce qui représenterait 2% de la population générale. Selon des experts, le cerveau d’un HPI est sans cesse en train de fonctionner et ils sont en décalage par rapport aux autres personnes. Il serait selon les experts important de diagnostiquer les enfants HPI. L'Éducation nationale parle d'"élève intellectuellement précoce", d’EIP. Ils représenteraient 2 à 5 % de la population scolaire tous milieux sociaux confondus.

Alors comment diagnostiquer un HPI ?

Il faut passer des tests avec un psychologue habilité. Car si cette aptitude intellectuelle est généralement associée à un QI élevé, ce n'est pas la seule condition. Les caractéristiques communes des personnes concernées sont la pensée foisonnante et en arborescence, mais aussi l’empathie, un grand sens de l’humour et de l'observation, une hypersensibilité ou encore un certain perfectionnisme. Il est donc important de diagnostiquer les HPI dès le plus jeune âge pour adapter les contenus d’enseignement et les méthodes pédagogique afin d'éviter l'échec scolaire et les souffrances affectives.

Rendez-vous jeudi prochain pour la suite des aventures de Morgane... 

En tout cas, une chose est sûre : une pensée foisonnante de l’empathie, un grand sens de l’humour, de l'observation, une hypersensibilité et un certain perfectionnisme : tous ces ingrédients se retrouvent dans la série de TF1 qui cartonne donc et le succès est clairement au rendez-vous avec son héroïne 5 étoiles Morgane Alvaro allias Audrey Fleurot. Rendez-vous encore jeudi prochain ainsi que le 20 mai, pour la suite et fin de "HPI".

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article